Les enfants jouent abusivement au détriment de toute autre activité

Fiche Numéro 4 : Les Jeux Vidéo et les enfants.

Clichés :

“Les jeux vidéo dans leur ensemble sont mauvais pour les enfants. Ils y jouent de manière abusive, au détriment de toute autre activité (devoirs, sports, relations sociales…), ce qui est d’autant plus dramatique que ces jeux vidéos les rendent violents, et ils n’arrivent plus à distinguer le virtuel du réel.”

Pourquoi ce cliché?

  • Tout ce qui touche les enfants fait légitimement l’objet d’une attention et d’une prudence accrue
  • Les jeux vidéo sont un média au développement récent, générationel et donc mal connu du grand public, qui s’en méfie
  • Le terme “jeu vidéo” regroupe des produits extrêmement divers, dont certains ne sont pas destinés aux  enfants
  • Les non joueurs ont tendance à considérer que tous les jeux vidéo présentent les mêmes risques

Réalité :

  • Les enfants jouent moins aux jeux vidéo que les adultes : l’âge moyen des joueurs français est de 41 ans[1]
  • L’ensemble des études scientifiques ont montré que les jeux vidéo, pratiqués de manière non excessive et non exclusive d’autres activités, n’avaient pas d’influence sur les résultats scolaires des enfants, ni sur leur comportement, agressivité ou sociabilité, au contraire par exemple de la téléréalité.[2].
  • Certaines études ont même montré un effet bénéfique des jeux-vidéo sur les capacités cognitives des enfants[3].
  • Les enfants font clairement la distinction monde réel/monde virtuel dès 4 ans[4]
  • Certains jeux (30% des jeux vendus) ne conviennent pas forcément aux enfants les plus jeunes car ils comportent des scènes pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes
  • Il est facile pour les parents de contrôler les jeux auxquels jouent leurs enfants grâce au dispositif PEGI[5]  qui identifie de manière simple et explicite la catégorie d’âge pour laquelle  un jeu est destiné
  • Ce dispositif est complété, sur la totalité des consoles et ordinateurs, de dispositifs permettant de limiter le temps de jeu des enfants et de contrôler l’accès aux jeux vidéo

Conclusion :

Comme toute activité des enfants, la pratique des jeux vidéo doit être encadrée et contrôlée par les parents. En effet, un parent sensé ne laisserait pas son enfant regarder des films ultra violents, ou s’adonner au sport de manière excessive au détriment de sa santé ou de ses résultats scolaires. Il en va de même pour les jeux vidéo, dont une pratique raisonnable est sans conséquences pour l’enfant.

Phrases clés

  • “Plusieurs études ont montré que la pratique des jeux vidéo n’avait aucune influence néfaste sur l’épanouissement des enfants”

  • “Les enfants distinguent le virtuel du réel dès l’âge de 4 ans”

  • “Comme pour la télévision et le cinéma, chaque jeu vidéo a son public, adulte ou enfant, et les parents doivent donc veiller à ce que leurs enfants jouent à des jeux appropriés”


[1] Livre Blanc 2013, SNJV

[2] L’impact des loisirs des adolescents sur les performances scolaires, DEPP (ministère de l’éducation), 2014

[3] L’enfant et les jeux vidéo, Académie des Sciences, 2014

[4] Les écrans, ça rend accro, Michael Stora – psychologue

[5] www.pegi.info


 

Consultez les autres éléments de réponse :

Numéro 1 : Qui sont les joueurs de jeux vidéo ?

Numéro 2 : L’addiction aux jeux vidéo.

Numéro 3 : La violence dans les jeux vidéo.

Numéro 5 : Les jeux vidéo ne sont pas des œuvres culturelles

Numéro 6 : Les jeux vidéo sont une perte de temps

FacebookTwitterGoogle+LinkedInShare
ir4